25 mai 2020

Marathon : hommes vs femmes

Bien sûr, tout comme les hommes, les femmes ont accès au marathon et peuvent participer aux compétitions. Mais il est indéniable qu’il existe des différences entre un homme et une femme qui pratique le marathon.

Quelles différences ?

D’abord, sur le plan physique. L’homme a des épaules plus larges et un bassin plus étroit et inversement, la femme a un bassin plus large et des épaules plus étroites. Mais pour la femme, cette morphologie peut favoriser les genoux en X qui nécessite parfois le port de semelles orthopédiques. Donc, si vous êtes intéressée par le marathon madame, passez d’abord chez votre podologue pour vérification. Il est notoire également que les femmes ont une souplesse du corps plus importante que l’homme, ce qui les prédispose à des sports comme la danse et la gymnastique. Cependant, cela peut s’avérer être un handicap pour les courses à pied telles que le marathon car les ligaments sont plus fragiles.

Les femmes sont légèrement défavorisées par rapport aux hommes

Le fait que la femme soit un tant soit peu défavorisée par rapport à l’homme se voit encore au niveau des muscles par exemple. Car la femme a plus de masse grasse et moins de fibres musculaires que l’homme. Or, ces fibres lentes sont indispensables en grande proportion dans un sport d’endurance comme le marathon. Au niveau cardiaque également, la femme n’est pas à son avantage étant donné qu’elle a un coeur plus petit que l’homme et son débit cardiaque est moindre également. Ses réserves de fer sont moins importantes, de même que la concentration en hémoglobine, ce qui réduit notablement le transport de l’oxygène dans le sang. Toutes ces raisons tout à fait naturelles et physiologiques expliquent les différences de performances entre un homme et une femme qui fait du marathon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *