28 septembre 2020

Comment assurer la protection de votre iPhone ?

Les actions des hackers et des cybercriminels, c’est devenu notre quotidien depuis l’avènement des appareils numériques et d’internet. On en entend parler presque tous les jours et actuellement, plus personne n’est à l’abri des méfaits des cyberattaques. Par ailleurs, même si les produits Apple semblaient inviolables auparavant, aujourd’hui, ils peuvent aussi faire l’objet d’attaques en tout genre. Si vous avez un iPhone dans ce cas, voici quelques conseils pour limiter les risques de hacking.

La gestion du password et des mises à jour

Lorsqu’on parle de gestion de password dans l’utilisation d’un iPhone, il s’agit surtout de la sécurité d’accès sur votre espace iCloud. En effet, auparavant, les appareils Apple étaient sans failles pour les utilisateurs. Les hackers avaient du mal à accéder aux informations de ces derniers du fait d’un niveau de protection très élevé. Cependant, après la mise à l’accès au service iCloud sur les téléphones iPhone, les hackers se sont frayé un chemin pour pirater les données des utilisateurs. On a également constaté que le hack iCloud sur iPhone concerne surtout les utilisateurs qui utilisent les mêmes informations sur différents comptes. De ce fait, il est conseillé de sécuriser avec des mots de passe complexes l’accès et de changer ces mots de passe tous les mois ou par trimestre pour limiter les risques de piratage. Ensuite, vous devez aussi penser à la mise à jour de votre version iOS. Cela devrait être une action basique qui ne devrait pas être demandée. Il est aussi possible de le programmer automatiquement. Toutefois, plusieurs utilisateurs désactivent les mises à jour automatiques sur leur appareil. Résultat, ils ne savent pas l’existence d’une nouvelle version de l’iOS et ne se donnent pas la peine de consulter sur iTunes les nouvelles versions de sécurité. Sachez qu’à chaque mise à jour, Apple corrige toutes les failles qui étaient existantes dans la dernière version. Ce qui devrait vous éviter les attaques par les cybercriminels. Apple se charge également de limiter et de supprimer les bugs à chaque mise à jour. Pour effectuer cette procédure, vous pouvez entrer dans les paramètres de votre iPhone et ensuite, passez dans général. En cliquant sur Mise à jour du logiciel, la procédure devrait se faire automatiquement.

L’authentification et les éléments douteux

Concernant l’authentification, procédez à chaque fois à une procédure à 2 facteurs. Cela permet d’identifier si une personne tente de se connecter sur votre compte à partir d’un autre appareil. L’authentification se fera alors et demandera à la personne d’entrer le mot de passe qui lui permettra d’y accéder s’il en a l’autorisation. Mais avant d’y accéder, un autre code à 6 chiffres devra être entré. Ce dernier sera envoyé sur l’un des appareils dont vous avez à disposition. L’avantage avec cette procédure c’est qu’aucun intrus ne pourra accéder au contenu de votre téléphone ou de votre iCloud s’il n’a pas le code et cela, même s’il dispose de votre mot de passe. Pour activer cette procédure d’authentification, vous devrez entrer dans les paramètres du téléphone et ensuite, entrer votre nom. Ceci étant, allez dans la rubrique mot de passe et sécurité pour terminer la procédure. Pour terminer, afin d’optimiser votre sécurité, vous pouvez aussi vérifier à chaque fois les applications que vous voulez installer sur votre appareil. Certes, Apple est l’une des meilleures enseignes en matière de détection et de filtrage des apps qui sont listées dans son Apple Store, cependant, rien n’est parfait. Pour connaitre si l’application est authentique et sûre, il faut regarder s’il y a des avis sur cette dernière. Si ce n’est pas le cas, passez votre chemin. Il faut aussi faire attention sur le type de description. Cela doit être nickel. Autrement, ce n’est pas sûr. Faites aussi une recherche sur le développeur, si c’est mentionné. Toujours concernant les aspects frauduleux qui doivent porter votre attention, il faut également faire attention aux messages. C’est à partir de ces derniers que les hackers usant de la technique du phishing appâtent leur proie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *