13 novembre 2021

La méthode de microblading

Vous voulez des sourcils parfaits, mais vous n’avez pas assez de temps pour vous rendre dans un salon chaque semaine ? Pas de panique. Vous avez parfaitement raison de vous en faire puisque les beaux sourcils comptent parmi un atout de taille et de beauté pour embellir et souligner votre regard. Mais au lieu de dépenser du temps et de l’argent à vous faire les sourcils pour chaque occasion, pensez plutôt au microblading. C’est le maquillage semi-permanent des sourcils qui est conçu spécialement pour vous donner des sourcils bien dessinés et bien fournis sans vous éloigner du naturel. Découvrez ici comment cela se fait.

Le microblading, c’est quoi exactement ?

Le microblading est une technique très moderne de se refaire les sourcils en rien de temps. Né de l’Asie et faisant fureur partout en France actuellement, il s’agit d’une méthode qui consiste à faire un maquillage permanent des sourcils par l’implantation de « poils » ou des pigments sous votre épiderme via un stylo métallique et des nano-aiguilles stériles à usage unique.

Les pigments sont insérés de façon précise sous forme de traits fins pour créer une illusion parfaite de poils au niveau de vos sourcils. Aussi, c’est très efficace pour combler des sourcils trop fins ou pour redessiner les lignes de vos sourcils sans avoir à les redessiner chaque matin au réveil.

Cette technique peut aussi satisfaire certaines personnes qui ont souffert d’alopécie à cause d’une forte prise de médicaments. Quoi qu’il en soit, le prix de maquillage permanent, étant donné que cela dure dans le temps, n’est pas de la portée de tous. Mais si vous voulez du sur-mesure, mieux vaut vous y lancer une bonne fois pour toutes.

Pour qui ?

Le microblading, étant donné que c’est du maquillage permanent, est destiné à toute personne majeure qui souhaite apporter une retouche définitive à leurs sourcils. Et si vous êtes encore mineure (entre 16 à 18 ans), vous devez demander d’abord l’accord de vos parents avant de vous lancer. Pourquoi cela ?

Tout simplement parce que la réalisation de cette forme de chirurgie esthétique présente quelques effets secondaires tels que la réaction cutanée, mais cela dépend surtout des compétences de votre chirurgien et des outils utilisés. Généralement, pour réussir cette opération, votre chirurgien devra vous proposer des produits de soin pour vos nouveaux sourcils et vous débarrasser des cicatrices efficacement et rapidement.

Toutefois, force est également de noter que le microblading est déconseillé pour les femmes enceintes et les personnes hémophiles ou présentant des chéloïdes. Les diabétiques ne peuvent pas non plus recourir à cette opération, peu importe leur motif si elles ne présentent pas un certificat médical qui atteste leur aptitude à affronter l’opération. Eh oui, leur maladie peut parfois compromettre la réussite de l’opération et la cicatrisation des plaies.

Quelle différence avec le tatouage des sourcils ?

Le tatouage des sourcils et le microblading ne sont pas à confondre. Le microblading ne touche que la surface de votre épiderme puisque c’est là que la régénération de vos cellules est possible. Il est permanent, mais non définitif comme c’est le cas du tatouage des sourcils.

Et notez également que le microblading concerne l’implantation poil par poil de pigments dans la surface de votre épiderme pour un résultat plus naturel tandis que le tatouage est exécuté de façon plus profonde pour un résultat plus sophistiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *